Home RecrutementQuand faut-il recruter un manager de transition et pourquoi ?
Quand faut-il recruter un manager de transition et pourquoi ?

Quand faut-il recruter un manager de transition et pourquoi ?

De nos jours, les entreprises ont tendance à se tourner vers l’embauche de cadres par intérim pour combler des postes temporaires dans des fonctions de direction et d’expertise (CXO, CEO, SEO, CDO). Ces directeurs de projet intérimaires ou “managers de transition” sont de ceux qui «font bouger les choses». Ces consultants experts en changement garantissent une transition efficace et accompagnent l’entreprise dans ses moments clés. Focus sur un métier en forte demande.

Pourquoi embaucher un manager de transition ?

Le manager de transition fait partie des ressources importantes pour une entreprise. Disposant d’un très haut niveau de compétences, ces managers ont pour mission d’accompagner l’entreprise dans les virages importants. Ils sont souvent recrutés pour leur grande expertise dans un domaine précis comme consultant externe. On trouvera alors des managers de transition spécialisés dans la finance, en data science, en ressources humaines, en droit et en gestion ou en organisation.

Le profil type d’un manager de transition est difficile à décrire, mais tous ont un fort niveau d’expérience et plusieurs années au compteurs. Ce sont donc des personnes très qualifiées ayant pour objectif de combler les lacunes d’une entreprise à moment donné. Ils accompagneront le changement tout en formant les équipes en internes sur un court laps de temps. Une fois leur mission terminé, l’entreprise doit être autonome. Elle aura alors réussie sa transition.

Quel sont les statuts du manager de transition en entreprise ?

Le manager de transition dispose très souvent du statut de consultant externe à l’entreprise.

  • Il agit en tant qu’indépendant, travaillant à son compte sous plusieurs formes d’entreprises comme la SAS, EI, AE… (plus d’infos)
  • Il travaille à son compte, mais en portage salarial par le biais d’une société chargée de lui trouver des missions
  • il peut aussi travailler au sein d’un grand groupe et œuvrer pour améliorer les performances au local. ce serait le cas pour une entreprise internationale ou une franchise avec de nombreux points de vente.
  • Embauche Intérim : l’intérim est assez courant dans ce secteur pour des missions courtes
  • CDD : le Contrat à durée déterminée permets de limiter la mission du manager de transition dans le temps. C’est une formule très courante.

Embauche : pourquoi uniquement des missions courtes ?

Une des spécificités du recrutement d’un manager de transition, c’est la durée de la mission. La mission d’un manager de transition est pensée pour ne pas durer. Ses objectifs sont transformationnels et ne doivent pas trop s’étaler dans le temps.

Comme son nom l’indique, le manager de transition accompagne la transition et doit pouvoir se retirer assez rapidement de la mission afin de laisser l’entreprise gérer “elle-même” la situation; Un manager de transition qui reste en poste n’est pas dans la logique des choses.

Expertise terrain et management de transition

Enfin, le manager de transition doit travailler dans le concret avec les équipes. Il n’est pas la pour délivrer une stratégie sur un document “Powerpoint” et laisser les équipes en place. Un consultant en management de transition est avant tout recruté pour sa vision terrain.

Il sera donc chargé de prendre contact avec les équipes pour faire remonter des informations que la direction n’a pas et de mettre en œuvre des changements organisationnels et stratégiques pour optimiser la fluidité des process.

Quand recruter un manager de transition?

Il existe plusieurs raisons pour le recrutement d’un manager se transition. On l’embauche souvent pour combler un manque provisoire.

  • Lors d’un départ impromptu de l’entreprise

Exemple : lorsqu’une entreprise perd un dirigeant clé et qu’elle a besoin d’un cadre intérimaire capable de faire le job provisoirement. Le manager interviendra alors jusqu’à ce qu’elle trouve la bonne personne pour reprendre le flambeau de façon durable.

  • D’autres entreprises recrutent ces managers pour atteindre un objectif spécifique à court terme. 

Exemple : lorsque l’entreprise perd un responsable des ressources humaines et choisit un responsable des ressources humaines par intérim pour envisager ce moment de flottement comme un moyen de repenser la politique et la formation de l’entreprise.

todo list manager

A quel moment envisager le recrutement ?

Nous l’avons vu, l’embauche de ce type de professionnels dépends largement du contexte. Des cabinets comme dellville-management.com indiquent sur leur site web, quels sont les grands moments pour l’embauche d’un manager de transition. Cela dépend bien entendu de chaque consultant et de sa spécialités. Nous avons listé les points suivants :

  • Les fusions / acquisitions : lorsqu’une entreprise fusionne avec une autre ou en rachète une autre, de gros changements sont à prévoir. Un manager de transition doit pouvoir travailler pour réunir les deux entités sans dégâts.
  • Expansion sur les marchés internationaux : l’internationalisation d’une structure est toujours un moment important qu’il faut accompagner par le biais d’un consultant externe.
  • Transformation digitale : la transformation digitale des entreprises bouleverse bien des vérités en entreprise. Il est indispensable de prévoir une transition adéquate pour ne laisser personne sur le côté.
  • Licenciement : une politique de licenciement peut provoquer des vagues d’indignation dans une entreprise et créer de véritables manques opérationnels sur le terrain.
  • Mauvaise gestion de l’entreprise : une entreprise mal gérée doit se faire accompagner pour éviter le redressement fiscal. Dans ce cas, on choisira un consultant externe avec de fortes capacité en gestion financières et comptabilité.

Le saviez-vous ? on dit que les managers de transition étaient principalement recrutés dans les secteurs de la santé, de la production industrielle ou dans le domaine de la technologie. Cependant, la portée des secteurs s’est déjà diversifiée dans presque tous les secteurs et les opérations de capital-investissement jouent généralement un rôle important dans la croissance de la gestion intérimaire.

Un cabinet de management de transition vous aidera à recruter la bonne personne capable de résoudre la problématique de l’entreprise Le cabinet vous aidera à identifier le problème et vous proposera une série de candidats capable de vous fournir la solution.

Quelles honoraires pour un manager de transition?

La moyenne du taux journalier d’un manager de transition en Europe avoisine les 600 à 1600 euros par jour selon la société spécialisée en recrutement ManagerEnMission [1]. Le salaire moyen du manager de transition selon la FNMT & Cadremploi avoisine les 120.000 euros par an.

SOURCES
[1] Indice salarial manager de transition : https://www.managersenmission.com/management-de-transition/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *