Home Liste de tous les métiersConsultant transformation digitale : Fiche métier
Consultant transformation digitale : Fiche métier

Consultant transformation digitale : Fiche métier

Le rôle de consultant transformation digitale est sujet à bien des polémiques. Si ce métier a bénéficié d’une large notoriété à partir de 2005 (jusqu’en 2017). Il se pourrait que de spécialiste de la transformation digitale ne disparaisse peu à peu pour se reconvertir vers d’autres rôles. En effet, une fois les transformations des organisations effectuées, ce consultant expert et hautement qualifié va devoir repenser son rôle dans les nouvelles structures de l’information.

CONTEXTE DU MÉTIER DE CONSULTANT EN TRANSFORMATION DIGITALE

Les défis du numérique ont fait émerger le poste du directeur de la transformation digitale comme une évidence. Après tout, qui d’autre s’assurera que les stratégies clés de l’entreprise sont soutenues par des technologies émergentes et de nouvelles compétences organisationnelles ?

Travaillant main dans la main avec le CTO (Chief technology Officer), le CDO aide une entreprise à générer de la croissance en convertissant les entreprises traditionnelles «analogiques» en entreprises numériques et en surveille les activités dans les secteurs numériques en rapide évolution, tels que les applications mobiles, les médias sociaux et les applications connexes. gestion de l’information et du marketing.

Le directeur de la transformation digitale n’est pas seulement un expert du numérique, mais également un directeur général expérimenté qui peut tout à fait se reconvertir en manager de transition. Comme le rôle est transformationnel, le consultant en transformation digitale est responsable de l’adoption des technologies numériques dans l’ensemble de l’entreprise.

Comme avec la plupart des titres de cadres supérieurs, les responsabilités sont définies par le conseil d’administration de l’organisation ou par une autre autorité clé, en fonction de la structure juridique de l’organisation. Le directeur de la transformation digitale est responsable des expériences digitales des clients et de la cohérence digitale dans toute l’entreprise. Ce n’est pas une mince affaire, ce poste est exigeant et demande d’être très réactif.

MISSIONS DU CONSULTANT EN TRANSFORMATION DIGITALE

Un directeur de la transformation digitale est nécessaire pour diriger le développement et les révisions des politiques et procédures pour le fonctionnement général de la stratégie numérique d’entreprise et de ses activités connexes. Certaines des responsabilités de ce rôle comprennent:

  • Accompagnement transformation digitale pour tous les acteurs de l’entreprise : le CDO cherche à intégrer tout le monde dans la vision numérique. C’est une tâche majeure qui doit respecter la politique interne et le paysage numérique en constante évolution.
  • Développement d’un énoncé de mission de stratégie numérique : le directeur de la transformation digitale est responsable de la stratégie, de la conception et de la mise en œuvre de bout en bout de la feuille de route numérique de l’entreprise.
  • Créer le pont entre les données et les opérations métier : une des missions clés du consultant en transformation digitale est celle de la relation entre les données et le client. Respect et confiance sont les maîtres mots.
  • Maintenir des liens avec des experts : chaque expert du web (CTO, CRO, Data Scientist, SEO, SMO…) doit avoir son rôle à jouer et doit pouvoir communiquer avec les personnes non spécialistes de l’Internet (ouvriers, logisticiens, affairistes, avocats…). L’accompagnement transformation digitale doit être permanent en fonction de la structure.
  • Maintenir un équilibre entre les affaires et la technologie.
  • Connecter les investissements numériques aux indicateurs de performance clés de l’entreprise afin de réaliser une transformation numérique positive.

 

directeur de la transformation digitale

COMPÉTENCES

Le directeur de la transformation digitale doit aussi exceller dans six fonctions clés pour être vraiment efficace:

  • Cartographier les besoins numériques et lister les priorités stratégiques : le numérique n’aura pas la visibilité ou le soutien dont il a besoin s’il n’aide pas la société à atteindre ses objectifs. Le directeur de la transformation digitale doit faire preuve de pédagogie pour expliquer les enjeux d’une transformation digitale.
  • Promouvoir l’innovation : La startup nation mis en avant par le président Macron est très explicite. Nous sommes dans une société ou l’innovation (lorsqu’elle est bien exécutée) est récompensée. Le numérique est complexe et il faut toujours s’adapter (cf méthodologies agiles)
  • Développer et administrer le portefeuille de projets numériques : la responsabilité du déploiement effectif des solutions numériques pourrait incomber aux dirigeants d’entreprise. La surveillance centralisée d’initiatives numériques souvent hétérogènes est essentielle.
  • Mesurer le retour sur investissement : le remplacement des processus manuels par la technologie entraîne à la fois des économies de coûts et la génération de revenus. La supervision du directeur de la transformation digitale à travers les initiatives numériques le positionne de manière unique pour mesurer le succès.
  • Développer des moyens pour attirer et retenir les meilleurs talents : les entreprises ont souvent des visions plus mûres pour le numérique que pour les compétences.

Une transformation numérique implique souvent de faire appel à d’autres cadres, de rétablir les priorités, d’agir en tant que coach ou de faire office de condition de départ durant le déploiement des capacités numériques. C’est un processus difficile et assez coûteux à mettre en place et il convient de savoir s’entourer pour bien exécuter cette transition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *