Home RecrutementRecrutement cadre de transition : les questions à se poser
Recrutement cadre de transition : les questions à se poser

Recrutement cadre de transition : les questions à se poser

Un processus de recrutement peut être prolongé au fil du temps, surtout lorsque l’on ne sait pas exactement quelles seront les missions que l’on confiera à cette personne. Cela se produit généralement lorsqu’une entreprise subit un processus de changement assez important et qu’elle doit faire appel à une personne expérimentée. L’embauche d’un manager de transition peut permettre de rétablir le calme au sein de l’entreprise.

Le contexte professionnel s’est incroyablement déstabilisé ces dernières décennies. Il est devenu très important de pouvoir affronter les incertitudes du marché sereinement et certains chef d’entreprise n’hésite plus à dire qu’il est même impératif de faire preuve d’une certaine agilité pour ne pas faire faillite. Pour cela, de plus en plus d’entreprises se laissent tenter par l’embauche d’un manager de transition. Un manager de transition peut vous aider à transformer ces difficultés en opportunités pour le futur.

Un manager de transition est un professionnel avec beaucoup d’expérience
qui sera en charge d’effectuer une tâche spécifique dans un laps de temps réduit.

Un exemple de mission type pour un manager de transition serait de prévoir de nouveaux process suite aux bugs qui pourraient surgir après la mise en place d’un nouveau système informatique.

Quels sont les aspects à prendre en compte avant de recruter un manager de transition ?

1. le manager de transition est un cadre externe de votre société

L’embauche d’un manager de transition ne se fait pas comme un salarié classique, car il s’agit d’une personne en Interim. Le manager de transition ne fait pas partie de vos équipes. Vous ne l’embauchez pas directement et il faudra généralement passer par un cabinet de recrutement spécialisé pour recruter votre manager de transition. Ces types de cabinets comme adequancy.com permettent de recruter rapidement un profil expérimenté qui sera adapté à vos attentes.

Le manager de transition sera donc mandaté par le cabinet pour offrir de nouvelles performances à votre entreprise. Il sera donc évalué rapidement sur le résultat. Une embauche rapide est donc demandé et les résultats seront suivis et évalués régulièrement. Il est possible de rester en contact avec le cabinet et de le contacter en cas de problème. Le cabinet peut tout à fait proposer un autre profil rapidement.

2. Le manager de transition n’est pas fait pour rester dans vos équipes

Même lorsque le résultat est de bonne qualité, le manager de transition est intérimaire chez vous. Il se concentre sur la mission et sur les résultats attendus avant de passer à autre chose. L’avantage, c’est qu’il n’hésitera pas à vous dire les choses qui ne vont pas (il n’est pas embauché chez vous), ce qui vous aidera à débloquer bon nombre de situation.

N’étant pas non plus affilié directement à la direction, le manager de transition peut plus facilement réaliser des enquêtes d’opinions en interne pour faire remonter (et trier) les informations en vue de les présenter à la direction (en cas de baisse de motivation de la part des salariés)

Il est donc recommandé de passer par un cabinet spécialisé en vue de l’urgence qui pèse souvent concernant ce type de mission. Le manager de transition doit être embauché rapidement pour pouvoir travailler le problème lorsqu’il se pose.

Recruter un cadre à hautes responsabilités peut durer plusieurs mois et coûter des sommes importantes pour une société. Il faut démystifier cette pratique rigide et appliquer le traitement qui convient pour trouver les meilleurs talents rapidement et traiter le problème rapidement.

Si vous ne trouvez pas la perle idéale : optez pour un manager de transition pour assurer vos arrières pendant le processus de recrutement.

Il faut aussi préparer la sortie du manager de transition. Celui-ci se chargera de « former » son successeur aux nouveaux process afin de le changement soit indolore et efficace pour la société qui embauche.

recruter manageer de transition

3. Coût vs investissement.

L’embauche d’un manager de transition doit répondre à un besoin précis de la part du client. Il est donc important de budgétiser cet objectif afin d’éviter les discordes. Il faut voir cette dépense comme un investissement pour la société et non comme un coût.

Le manager de transition va apporter de la fluidité aux processus et de la performance au sein de l’entreprise.

En matière de recrutement, il est primordial de se rappeler que les employés (et les sous-traitants) sont la force brute d’une société. Il serait dommage de ne pas investir sur ses équipes qui sont la clé de votre réussite.

1 thought on “Recrutement cadre de transition : les questions à se poser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *