Home Liste de tous les métiersFiche métier community manager
Fiche métier community manager

Fiche métier community manager

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de communauté ? Quelles sont ses fonctions? Les entreprises de toutes tailles commencent à se rendre compte de la nécessité d’avoir un professionnel en charge de la gestion de leur marque sur Internet.

Le Community Manager est le responsable de la mise en place, la gestion et l’administration de la communauté en ligne autour d’une marque. Cela passe par la création de la page Facebook, du compte twitter (etc..) aux maintien de relations stables et durables avec leurs clients, leurs fans et à tout le monde en général intéressés par la marque.

Tout le monde peut-il devenir community manager ? Si les médias sociaux sont accessibles à tous, l’internaute sans formation peut-il se prétendre gestionnaire de communauté ? Pas vraiment… Gérer une marque sur Internet nécessite d’avoir un ensemble de compétences assez spécifiques. Explications !

Principales fonctions du Community Manager

La principale fonction du community manager sera de gérer la mise en ligne de contenu attrayant et de qualité pour son public cible. Pour cela, le gestionnaire de la communauté travaillera avec d’autres professionnels du web comme les rédacteurs ou les infographistes. Il arrive aussi que le community manager ait plusieurs casquettes. Il n’est pas rare de le voir géré le blog d’entreprise de la société.

  • Prendre des décisions stratégiques : s’il est seul à bord, l’expert en médias sociaux doit décider de beaucoup de choses. Par exemple : quel est le meilleur moment pour publier le contenu ? Il s ‘équipe pour cela d’outils qui vont l’aider à planifier la publication du contenu et à automatiser une grande partie des tâches les plus rébarbatives.
  • Le community manager doit également surveiller toutes les publications autour de son secteur d’activité : cette veille permanente permet non seulement d’identifier les opportunités pour la marque, mais aussi les menaces qui pourraient survenir (bad buzz) ; Il pourra aussi détecter aussi le contenu le plus pertinent et analyser les pratiques de la concurrence.
  • Les internautes n’aiment pas l’auto-promotion et sont en revanche assez accroc au contenu de qualité. En ce sens, le gestionnaire de communauté va devoir se démener pour offrir le meilleur contenu possible pour ses followers, même si cela signifie de mettre en avant les articles provenant d’autres entreprises.
  • Suivre et de contrôler les performances de ses propres publications : S’il travaille seul, il va devoir mesurer les performances de chaque publication : le nombre de voix (aime, favoris, +1, etc.), le nombre de commentaires et parfois le contenu est partagé.

gestionnaires de communautés

S’il travaille en binôme, son responsable (social media manager) se chargera de l’analyse des performances de la campagne

  • Il est vital que le gestionnaire de la communauté connaisse son public cible :non seulement pour ses fans, mais aussi pour les fans potentiels. De cette façon, il sera en mesure de planifier la stratégie et déterminer les actions qui réussiront le mieux parmi le public.
  • Créer des relations avec les clients les plus fidèles ou les influenceurs : enfin, un bon Community Manager va pouvoir créer des relations stables et durables avec les fans pour les impliquer. Il doit pouvoir se mettre dans la peau des utilisateurs et se rendent compte qu’ils ne sont pas sur les réseaux sociaux pour acheter nos produits, mais pour profiter de contenu qui leur est proposé..

En fin de compte, la clé du succès d’un gestionnaire de communauté est de devenir une sorte « d’ami » de l’utilisateur pour le convertir lentement en client.

  • Identifier les prescripteurs : un prescripteur est une personne qui sera prêt à défendre votre marque contre les critiques des autres. C’est un fan absolu ! Le gestionnaire de la communauté doit identifier et connaître ces prescripteurs naturels, leurs goûts et leurs motivations, afin d’effectuer des actions spécifiques visant à accroître leur degré d’affiliation. Si ces prescripteurs ont une influence et dispose d’une communauté, c’est encore mieux.
  • Gestion de crise : le community manager doit savoir manier les crises sur le net. Bien que ce soit pas forcément de sa faute. Le community manager va devoir encaisser les critiques et éviter le mécontentement des utilisateurs. La réponse du community manager se discutera avec son responsable et bien souvent avec la direction.

Devenir un bon community manager n’est donc pas si facile : Il faut pouvoir définir, concevoir et mettre en œuvre des stratégies complexes pour séduire son « électorat ». Vous devez planifier soigneusement chaque détail et anticiper les répercussions de chaque action.

Formations

La formation universitaire ne suffit généralement pas pour devenir community manager. Il existe aussi pleins de e-formations en community management. Comme souvent sur le web, l’expérience est la clé pour réussir sa carrière en tant que community manager. Pour préparer votre entrée dans le monde du travail et obtenir cette expérience la meilleure façon, c’est encore de travailler votre marque personnelle et votre présence sur les médias sociaux.

2 thoughts on “Fiche métier community manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *