Home Liste de tous les métiersLe métier de charcutier Traiteur
Le métier de charcutier Traiteur

Le métier de charcutier Traiteur

Les métiers de l’artisanat et de la bouche ont une importance toute particulière dans un pays comme la France. Les français aiment leurs bouchers traiteurs et le font savoir. En effet, les petits bouchers ont la côte, même si le secteur connaît de très fortes fluctuations et une concurrence accrue menée par la grande distribution et les traiteurs à domiciles de la foodtech tech de type Uber Eats. Toutefois, le secteur de la boucherie charcuterie continue de passionner de nombreux jeunes chaque année. Les organismes de formations ne désemplissent pas et préparent de nouveaux professionnels près à s’adapter à ce panorama changeant. Quelles sont les missions d’un charcutier traiteur ? Quels sont les enjeux du secteur et les perspectives d’évolutions ?

Enjeux et tendances du secteur

La tendance de l’alimentation est en forte évolution en France. Il est agité par des tendances de fonds qui poussent les bouchers charcutiers traiteurs à se réinventer.

A. Un métier qui bénéficie d’une perception positive en France

Le métier de traiteur a bonne presse auprès des français. Si l’on va chez le traiteur, c’est avant tout pour la qualité des produits et la fraîcheur des aliments. Les clients chercheront du fait-maisons et des produits originaux. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour celles et ceux qui veulent se lancer dans ce métier et qui souhaite proposer à leurs futurs clients des produits de qualité.

Perception du métier traiteur en France

B. Baisse de la consommation de viande en France

Selon une étude du CREDOC (source), les nouvelles générations de français mangent 10% moins de viande qu’auparavant. Il sont de plus en plus nombreux à privilégier une consommation responsable des animaux. Il faut dire que les nombreux scandales alimentaires et le réchauffement climatique y sont pour quelque chose.

C. Les français aiment se faire livrer à domicile

Même si elle ne représente que 2% du marché de la restauration, la livraison à domicile est devenue une belle opportunité à saisir pour de nombreux traiteurs locaux. Cependant, la concurrence menée par le secteur de la Foodtech est très féroce. Les petits commerçants doivent s’adapter à ce nouvel écosystème et s’adapter aux contraintes sous-jacentes de cet environnement. Certains professionnels, ayant compris l’enjeu n’hésitent plus à proposer une offre sur ces plateformes afin de fidéliser une clientèle toujours plus en demande de bons produits. Le

D. Les grandes surfaces

Elles sont devenues des acteurs majeurs du secteur de la charcuterie et emploi de nombreux professionnels. Ils entrent toutefois en concurrence avec les professionnels historiques que sont les petits commerçants.

E. Attente des consommateurs en terme de communication

Cette forte agitation du secteur de la boucherie charcuterie oblige de nombreux professionnels à se remettre en question. Ils doivent bien souvent passer à la vitesse supérieure en matière de communication.

attente consommateurs secteur boucherie

Selon une enquête OPSIO, nous avons les consommateurs toujours en demande d’informations selon les produits alimentaires. La transparence est réclamée et les consommateurs digitalisés souhaiteraient pouvoir suivre leur boucher sur les réseaux sociaux.

Les nouveaux artisans mettent les bouchées doubles pour devenir plus visibles sur les moteurs de recherches et les réseaux sociaux.  L’apparition d’outils comme Google My business ou Google Site permet désormais aux artisans traiteurs d’être visible sur Internet sans trop de connaissances en informatique. C’est un choix décisif qui permet à de nombreux apprentis de se lancer dans le métier de traiteur à domicile sans même avoir de boutique physique. On parle alors de “restaurants fantômes”.

F. Réseaux locaux, AMAP

D’autres artisans, moins au fait de ces tendances, peuvent toutefois créer des partenariats durables en utilisant d’autres systèmes de diffusion de leurs produits. Réponse directe à la Foodtech ou aux grandes surfaces, les réseaux AMAP proposent des alternatives pour toucher des consommateurs soucieux de ce qu’ils ont dans leurs assiettes. Ces structures associatives vont mettre en relation les producteurs et les consommateurs autour de valeurs plus respectueuses (technique d’abatage de l’animal, conditions et élevage, rémunération des artisans…). Cela permet aux boucher charcutier d’avoir des commandes plus régulières.

Cela n’empêche pas de mettre en place des outils de communication offline comme l’utilisation de sacs pour les traiteurs ou de campagnes d’affichages dans des magazines locaux pour se différencier et se faire connaître du voisinage. Une technique qui aura déjà fait ses preuves par le passé.

G. Ou son situés les artisans traiteurs en France ?

Ou sont localisés les traiteurs en France ? On remarque que de nombreux traiteurs se situe à l’Ouest du pays et dans l’Île de France. Le Nord et l’Est reste relativement à la traîne

répartition géographique traiteur en France
source : entreprises.gouv.fr (étude 2017 Enjeux métier traiteur en France)

Missions du boucher charcutier traiteur

Au nombre des prérogatives d’un charcutier-traiteur, nous avons l’exécution de plats à base de viandes ou poissons, servis chauds ou froids, selon la préférence du client. Il garantit la vulgarisation et la distribution des produits dan son magasin. Dans son laboratoire, il suit les étapes nécessaires à l’obtention de bons produits et respecte les normes d’hygiènes en vigueur . Il s’occupe aussi de la préparation de certains plats dans la partie boucherie charcuterie. Dans le cas d’un traiteur, il est en mesure de préparer de nombreux plats commandés pour un événement.

Plusieurs cordes à son arc :  La maîtrise de son travail n’est pas le seul atout, il dispose des aptitudes pour la vente également. Pour lui, la qualité autant que l’aspect de son produit sont des facteurs importants. Il ne tarit pas de créativité dans la présentation de ses œuvres culinaires. Leurs connaissances leur permettent de faire des offres aux clients pour la composition du menu, la décoration de salle.

Aptitudes requises pour exercer le métier de charcutier-traiteur

Ce dernier possède les aptitudes suivantes :

  • La maîtrise des différentes techniques de saumure, cuisson, fumage, conservation et salaison. Ces techniques de fabrication sont la base du métier.
  • Le goût pour la cuisine
  • La créativité et la curiosité sont ses atouts
  • La connaissance dans le domaine comptable
  • Le savoir organisationnel et les qualités relationnelles
  • Comprendre les enjeux de la communication (pour les professionnels indépendants)

Quelle formation pour devenir charcutier-traiteur ?

Il est nécessaire de posséder un BAC professionnel en restauration ou au minimum le CAP option charcutier-traiteur, pour prétendre exercer le métier. La certification de qualification professionnelle (CQP) option traiteur, vous permet d’exercer le métier. Deux ans après le BAC, ce diplôme peut être délivré.

Les débouchés du métier

La demande est forte en ce qui concerne la main-d’œuvre qualifiée pour les jeunes diplômés en charcuterie. Ainsi, ces derniers ne perdent pas le temps pour trouver un emploi. Au sein des commerces artisanaux, des restaurants et des grandes surfaces, ils peuvent exercer leur savoir-faire.

Évolution de carrière

Il s’agit d’un métier qui permet à celui qui l’exerce de voir sa carrière évoluer dans le domaine. À un moment donné avec toutes les expériences accumulées, le professionnel du métier est en mesure de se mettre à leur propre compte.

Salaire d’un charcutier-traiteur

Un novice dans le domaine gagne le minimum légal, il s’agit du SMIC. Cependant, en fonction de la taille de la structure et de son nom, les salaires peuvent connaitre des hausses.

SOURCES :

entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/Analyses/2018-06-filiere-artisanale-charcuterie-traiteur.pdf

1 thought on “Le métier de charcutier Traiteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *