Home Liste de tous les métiersFiche Métier : développeur web
Fiche Métier : développeur web

Fiche Métier : développeur web

Internet connaît une croissance continue depuis ces 20 dernières années. En effet, le taux de pénétration du web dans les foyers dans le monde et la grande utilisation du mobile nous permets d’envisager un bonne croissance des demandes autour des nouvelles technologies. Ces données nous rendent optimistes sur les prochains métiers à venir les perspectives de développement autour de la technologies en général. Mais le web ne serait pas ce qu’il est devenu sans les développeurs web. Les développeurs web sont les personnes en charge du développement des systèmes informatiques.

Ce sont les développeurs qui se cachent derrière les pages Web du monde entier. En charge de la construction de sites, d’un logiciel d’un IA ou plus largement d’un algorithme : voyons leurs missions et leurs objectifs au sein d’une entreprise classique.

Développeur web : un métier à la pointe

Dans une industrie en évolution rapide comme celle du web, rester au top signifie aussi s’actualiser constamment. Les technologies changent tout aussi rapidement que les tendances, et le langage de développement qui est à la mode en ce moment pourrait être dépassée dans quelques années. Certains usages des technologies sont en effet guidés par les grandes entreprises (GAFA).

Par exemple, Facebook ou le système de CMS WordPress utilise le langage php. Cela permet et incite les agences web du monde entier à utiliser cette technologie nous indique Michael Gérard directeur de l’agence web à Liège Miko Digital.

Pour devenir un bon développeur web, vous devez avant tout rester passionné et systématiquement aux aguets des tendances. Cela signifie apprendre de nouvelles technologies et langages de programmation et également garder un œil sur ce que les clients veulent (et ont besoin) pour rester satisfaits.

Dans une enquête récente auprès de plus de 2 000 développeurs Java (technologies utilisé sur le site Facebook), 53% ont admis être des «moutons technologiques» qui n’adaptent de nouvelles choses qu’une fois qu’elles ont été acceptées par l’industrie comme la norme. 44% se sont décrits comme des «early adopters» qui mettent déjà à jour les versions d’OSX avant qu’elles ne soient stables et seulement 3 % ne souhaitent pas changer de technologies et de se former, parce qu’ils sont soit disant «trop occupés à faire un vrai travail».

Connaissances de base requises pour devenir développeur Web

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de développeurs (web, back office, front office, lead dev…), les qualités énoncées ci-après sont valables pour tout types de développeurs.

  • Technologies Web : comme précité, un développeur web doit être spécialiste de son domaine. Il est souvent préférable de ne dominer qu’un seul (voir 2 ou 3) langages web, mais de les dominer à fond. En effet, ce ne sont pas les offres qui manquent et un bon développeur web trouvera toujours une mission qui lui convient.
  • Savoir s’adapter aux normes utilisées dans l’industrie du logiciel : un développeur web doit être en mesure de respecter une charte graphique et un cahiers des charges.
  • Ouvert aux autres spécilialités du web : le développeur web est par nature très curieux et assez touche à tout. Il est tout à fait normal qu’il soit ouvert au web et qu’il apprenne à bidouiller de par lui-même. Cette facilité à décortiquer les outils à sa disposition lui permettra d’utiliser les éléments à sa disposition avec une facilité déconcertante. Il doit aussi avoir des compétences en design pour proposer des systèmes efficace et bien pensé. Il travaillera très souvent en binôme avec un UX designer qui sera en charge de l’interactivité ou avec un chargé de référencement pour travailler l’aspect search marketing
  • Prudent et organisé : le développeur web doit faire plusieurs versions de chaque logiciel ou site qu’il programme. Il va devoir lancer des batteries de tests pour « versionner » chaque étape de lancement d’un produit. Il convient d’être méthodique lorsqu’on lance un produit ou un site. Il faut alors faire des versions et des backups régulièrement.
  • Base de données : un développeur web doit avoir quelques connaissances de bases en base de données comme l’utilisation des requêtes ou la modification d’un paramètre de base.
  • Anglais : il est très importante d’être à l’aise en anglais (au moins savoir le comprendre et l’écrire un peu). Le développeur web est amené à lire de nombreuses publications en anglais et va devoir lire des articles et les commenter. Dans ces conditions, l’anglais devient vite indispensable.
  • Gestion (pour les postes supérieurs dans l’industrie) : avec le temps, le développeur web sera amené à gérer des plannings et un cahier des charges afin de chapeauter d’autres développeurs.
code php
Lignes de code – crédit Pixabay

Compétences souhaitables pour devenir un bon développeur web

  • Sociable, mais autonome : même s’il est amené à travailler en équipe, un bon développeur doit être capable de travailler tout seul . Il doit faire preuve de débrouillardise pour régler les multiples problèmes du quotidien et n’hésitera pas à laisser des messages sur des forums pour trouver la meilleure solution.
  • Créatif : un peu de créativité n’a jamais tué personne. Loin de faire ce qu’on lui demande, le développeur web doit proposer et trouver des solutions créatives pour son client.
  • Communication interpersonnelle : apprendre à communiquer ses besoins et ses idées est très important pour travailler en équipe. Le développeur est au centre de bien des débats, car il touche à l’aspect le plus technique du projet. Il doit être en mesure de comprendre le client et expliquer ses difficultés.
  • Pédagogue : Le développeur, surtout s’il travaille en équipe, doit toujours documenter son code et être en mesure de l’expliquer à un autre développeur. Sinon, c’est le projet qui peut partir à l’eau quand le technicien démissionne.

Salaire et formations

Salaire : Un développeur débutant gagnera assez rapidement entre 25.000 et 30.000 euros par an dans ses premières années. Un développeur expert peut vite gagner beaucoup plus en fonction de la demande du marché (toujours fluctuant) et du langage.

Le marché de l’emploi du développement est actuellement très tendu et la demande est encore supérieure à l’offre, ce qui offre de très belles perspectives d’évolutions.

Après quelques années, un lead développeur peut vite rapidement devenir CTO (directeur technique) ce qui lui assurera encore plus de responsabilités (et un meilleur salaire)

salaire développeur 2018

Ecoles et formations : bien que de nombreux développeurs aient commencé comme autodidacte, il existe de nombreux centres de formations comme les CFA en France ou des écoles privées et prestigieuses comme l’école de Xavier Niel – 42.fr – ou Epitech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *