Home Trouver Un EmploiPeut-on se reconvertir professionnellement après l’armée ?
Peut-on se reconvertir professionnellement après l’armée ?

Peut-on se reconvertir professionnellement après l’armée ?

Si s’engager dans l’armée procure aux jeunes sans diplômes quelques perspectives de carrières alléchantes et une vraie stabilité professionnelle. Sachez qu’après ces quelques années de tranquillité et de sécurité professionnelle, la reconversion professionnel des militaires peut devenir un défi, surtout si l’on ne s’est pas préparé au monde de l’entreprise. En effet, le rapport 2014 de Défense-Mobilité [1] annonce un chiffres de plus de 12000 chômeurs ex-militaires qui triment après avoir servi leurs pays. La reconversion professionnelle des militaire est donc devenu un vrai enjeu pour l’état français.  Pourquoi et que faire après l’armée ?

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir tout ce qu’il est important de connaître pour une reconversion professionnelle après l’armée. Cet article est rédigé en partenariat avec praxis-accompagnement.com – le spécialiste des bilans de compétences à Saint-Etienne. Cette entreprise vous aidera à trouver votre voie après une carrière dans l’armée.

Pourquoi y-a t’il autant de chômeurs après une carrière dans l”Armée ?

Tout d’abord, il faut comprendre le contexte dans lequel s’inscrit cette statistique. Comme nous le verrons au long de cet article, les militaires peuvent bénéficier d’un congé de reconversion après quatre ans de bons et loyaux services. Cette période est un minimum pour valider un départ de l’armée en bonne et due forme des institutions militaires.

Comme l’indique un article de l’Opinion [2], la plupart des jeunes quittent l’armée dès qu’ils sont en mesure de bénéficier du dit congé. Las, fatigués ou démotivée, le constat est clair. Même si l’armée de métier existe bel et bien, ces jeunes se retrouvent alors pour le plupart, un peu désœuvrés et plongés dans le monde du travail sans “réelles formation professionnelle”. C’est plutôt dommage quand on sait que l’armée propose plus de 400 métiers et formations en interne. Ces jeunes profils sont alors les premiers à souffrir du chômage de masse après l’armée. En effet, 4 années dans l’armée ne permet pas toujours de se professionnaliser dans un corps de métier plus classique.

Reconversion : dois-je donc abandonner mon rêve de travailler pour l’armée ?

Si vous envisagez de travailler dans l’armée cette année, ne baissez pas les bras ! L’armée est un formidable employeur qui peut vous apprendre beaucoup. La première condition est de savoir pourquoi vous souhaitez intégrer l’armée. Vous devez avoir une vision à moyen terme de votre évolution au sein des militaires sous peine de finir désabusé par le système.

L’armée vous apporte bien des compétences demandées en entreprise

N’oubliez pas qu’un projet professionnel est avant tout un chemin personnel. Ce n’est pas parce que certains ont échoués qu’il faut quitter le navire avant d’avoir commencer. Un parcours militaire peut-être vu comme une opportunité pour bien des employeurs. De nombreuses qualités sont demandées à l’armée et feront de vous de bons soldats (peut-être même des généraux) dans une entreprise : sens de l’ordre, respect des consignes, intégrité, honneur, ponctualité, précision, esprit, d”équipe.

Que faire après une carrière dans l’armée ?.

Sachez qu’après avoir travailler dans l’armée, il est tout à fait possible de vous reconvertir dans le civil. L’institution de l’armée met tout en œuvre pour vous accompagner dans votre future reconversion professionnelle et cela peu importe le nombre d’années de service. Voici quelques possibilités de reconversion offertes par l’armée française

A lire aussi : Comment changer de métier à 40 ans

1. Le congé de reconversion

Comme indiqué, il faut savoir que tout militaire ayant effectué 4 années de carrière a droit automatiquement à un congé de reconversion. Ce dernier permet notamment au militaire de profiter de conseils d’orientation pour son retour dans la vie civile ainsi que d’actions de formation mises en œuvre.

Vos reconversions vont dépendre de ce que vous faisiez pendant votre service et de vos capacités d’intégration et d’adaptation. A l’image des sportifs, les ex-militaires bénéficient d’une assez bonne côte auprès des recruteurs, car, s’ils n’ont pas toujours les compétences propres au poste recherché. Ils dispose de savoir-être recherchés tel que :

  • l’esprit d’équipe
  • la discipline,
  • la rigueur
  • la polyvalence…

Ces quatre exemples sont autant d’atouts qui faciliteront leurs intégration dans la vie professionnelle. *Plus d’infos sur le congés de reconversion pour militaires sur https://www.defense.gouv.fr/web-documentaire/2019-dossier-reconversion/index.html

Le retour à la vie civile, quels sont mes droits ?

Si vous faites partie des anciens, c’est-à-dire si vous avez exercé 17 ans de service en tant que sous-officier ou 27 ans de service en tant qu’officier, vous êtes alors en droit de bénéficier d’une pension. Cette dernière est alors calculée en fonction de votre grade, mais également de votre ancienneté. N’hésitez pas à vous renseigner pour pouvoir en bénéficier.

Des avantages dans la fonction publique

Les ex-militaires sont aussi favorisés dans leur retour à l’emploi sous plusieurs formes.  Voici les principales

  • des emplois de réserves : si vous avez exercé une carrière de 4 ans minimum dans l’armée, certains emplois vous sont réservés pour votre reconversion. En effet, vous pourrez accéder à tous les emplois de la fonction public de catégorie B ou C et cela peu importe votre âge au moment de votre reconversion professionnelle.

Comment en profiter ?

Pour pouvoir en profiter, il vous suffit tout simplement de faire valoir votre expérience et de valider toutes vos compétences. Vous pourrez alors acquérir un « passeport professionnel » qui vous permettra de résumer votre carrière, mais également tous les diplômes que vous avez obtenu dans votre vie. Il sera alors possible, à partir de ce moment, de vous inscrire sur les listes régionales ou nationales pour une durée de trois ans. Ainsi, tous les recruteurs ont le droit d’accéder librement à ces listes pour recruter les candidats Plus d’infos sur fonction-publique.gouv.fr/score/autres-recrutements/emplois-reserves

Et pourquoi ne pas envisager un bilan de compétences ?

Une reconversion mal engagée n’est pas forcément une catastrophe. Si les solutions apportées par l’armée ne vous conviennent pas, sachez qu’il est possible de prévoir un bilan de compétences. Faire un bilan de compétences, c’est travailler sur soi pour comprendre ses qualités professionnelles et ses envies d’avancer.

travailler après l'armée : que faire ?
Le bilan de compéténces peut être une bonne solutions pour trouver un travail après l’armée

Vous pouvez envisager la mise en place d’un bilan de compétences à tout moment de votre carrière et dans presque toutes les villes de France. Les coûts seront forcément plus élevés dans des grandes villes comme Paris ou Lyon que dans des villes moyennes comme Saint-Etienne. C’est un choix qui peut s’avérer important, surtout si vous réalisez cette étude à distance par vidéo-caméra.

A lire ailleurs : Quel est le prix d’un bilan de compétence à Saint Etienne ?

Le tarif d’un bilan de compétence est donc variable. Selon le site memepascap.fr [3], il débute à 500€ et ne peut pas dépasser les 5000e. On vous l’accorde, la fourchette est vraiment très large et va dépendre de votre situation. POur un militaire, nous devrions être dans une moyenne basse.

Conclusion

Pour conclure, il est donc tout à fait possible de vous reconvertir professionnellement après avoir fait carrière dans l’armée. Que ce soit dans la fonction publique ou non, vous pourrez choisir votre avenir professionnel. Vous serez constamment accompagné par l’administration de l’armée qui est présente pour vous orienter vers les meilleures formations en adéquation avec votre profil.

SOURCES & ANNEXES[1] Rapport défense mobilité : https://www.defense-mobilite.fr/emplois-reserves
[2] lopinion.fr/blog/secret-defense/plus-12-000-anciens-militaires-sont-chomage-26400
[3] ! Info tarif bilan de compétences : https://www.memepascap.fr/ou-nous-trouver/loire

Pour aller plus loin, retrouverez plus d’infos ici sur la reconversion militaire (par Maître Aïda MOUMNI) : https://www.mdmh-avocats.fr/2018/11/28/la-reconversion-professionnelle-des-militaires-apres-larmee/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *