formation incendie entreprise

La formation incendie en entreprise : un impératif pour la sécurité au travail

Confrontées à des risques d’incendie quotidiens, les entreprises ont tout intérêt à former leurs employés aux bonnes pratiques en matière de prévention et de réaction face à ces sinistres. La formation incendie en entreprise est un outil essentiel pour garantir la sécurité de chacun et limiter les dégâts causés par les flammes.

Pourquoi une formation incendie en entreprise ?

« 70 % des entreprises victimes d’un sinistre majeur disparaissent dans les mois qui suivent« , selon une statistique publiée sur le site de l’INRS [1]. En effet, les risques d’incendies sont bien réels et causent de graves conséquences sur les personnes, les équipements et les installations. Sans une bonne formation ni les moyens adéquats, le personnel pourrait être démuni face à un tel événement. C’est pour cela qu’il existe des formations incendie en entreprise, afin de former les salariés à agir efficacement et en toute sécurité face à un départ de feu.

Réglementation et obligations légales en matière de formation incendie

Plusieurs textes réglementaires encadrent les formations aux risques d’incendie en entreprise. Le Code du travail, notamment les articles R. 4227-28 à R. 4227-39, impose aux employeurs de prévoir des exercices d’entraînement et de mise en sécurité pour les salariés. Ces derniers sont ainsi tenus de se former à la prévention incendie, au moins une fois par an. [2]

De plus, certaines activités professionnelles présentant un risque accru d’incendie nécessitent des formations spécifiques et régulières. Les établissements recevant du public (ERP) et les immeubles de grande hauteur (IGH), soumis à des règlements particuliers, sont en première ligne concernant ces obligations de formation.

À qui s’adressent les formations incendies en entreprise ?

Les formations incendies en entreprise s’adressent à tous les membres du personnel, quel que soit leur niveau hiérarchique ou leur fonction, car tout le monde doit être capable de réagir de manière adéquate en cas d’incendie. Cela inclut les employés, les managers, les responsables de sécurité, les agents de sécurité, etc.

En France, plusieurs organismes peuvent financer les formations incendies en entreprise. pour en savoir plus, vous pouvez vous adresser au Conseil Régional, à l’OPCO, au Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) ou à des organismes comme le Fonds d’assurance formation (FAF) ou le Fonds pour le développement de la formation professionnelle dans le bâtiment (FDFP-B) qui peuvent prendre certains frais sous conditions.

Que contient une formation incendie ?

Les formations incendies visent à enseigner les points clés pour répondre au besoin de protection des entreprises. On y trouve 3 axes principaux : procédures d’évacuation, l’utilisation des équipements de lutte contre l’incendie, la manipulation des extincteurs, ainsi que les comportements à adopter en cas d’urgence. Elles sont essentielles pour garantir la sécurité de tous les occupants d’un bâtiment en cas d’incendie.

Prévention

Pour éviter qu’un départ de feu ne se transforme en catastrophe, il est fondamental de connaître les principales causes d’incendie en entreprise et les consignes de sécurité à respecter.

La formation enseigne donc aux collaborateurs les bons réflexes tels que le rangement adéquat des matières inflammables, l’entretien correct des installations électriques ou la manipulation avec précaution d’équipements pouvant générer des étincelles.

Lutte

Lorsqu’un incendie se déclare, chaque minute compte pour limiter les dégâts.

La formation incendie en entreprise met l’accent sur l’utilisation appropriée des moyens de première intervention comme les extincteurs ou le RIA.

Le personnel doit également être capable d’évaluer la situation pour savoir s’il est possible de maîtriser le sinistre ou s’il convient de donner l’alerte et d’évacuer les lieux.

Évacuation

L’organisation d’une évacuation rapide et en bon ordre des salariés est primordiale.

La formation enseigne comment préparer un plan d’évacuation personnalisé selon les bâtiments, signaler les voies de sortie, former des guides-file et serre-file, et organiser des exercices afin de rendre cette procédure automatique en cas d’incendie.

Méthodes pédagogiques pour la formation incendie en entreprise

Plusieurs méthodes pédagogiques peuvent être mises en œuvre lors des formations incendie en entreprise.

  1. Les formations théoriques permettent d’appréhender les notions fondamentales en matière de sécurité incendie et de réglementation. 2. Les exercices pratiques donnent l’occasion aux employés de manipuler du matériel tel que les extincteurs et le Robinet d’Incendie Armé (RIA), sous la supervision d’un formateur spécialisé.

La méthode AFEST (Action de Formation En Situation de Travail) peut aussi être privilégiée dans certaines situations. Cette approche favorise l’apprentissage sur le terrain par la réalisation de gestes professionnels réels et vise à intégrer les compétences dans le contexte professionnel.

Avantages pour l’entreprise et les employés

Investir dans la formation incendie en entreprise présente de nombreux avantages pour l’employeur et les collaborateurs. Tout d’abord, cette démarche contribue à renforcer la culture de prévention des risques et à améliorer les conditions de travail. Le personnel formé est ainsi plus sûr de lui face aux situations d’urgence et mieux à même de réagir rapidement et efficacement.

Une formation anti-incendie permet aussi aux entreprises de limiter les conséquences humaines et matérielles d’un sinistre. Dans ce cadre, les compagnies d’assurance peuvent appliquer des réductions sur les primes d’assurance incendie lorsque les formations sont régulièrement effectuées.

Enfin, la capacité à démontrer un engagement actif en matière de sécurité incendie peut avoir un impact positif sur l’image de l’entreprise et sa responsabilité sociale, auprès aussi bien de ses clients que de ses partenaires et fournisseurs.

SOURCES & RÉFÉRENCES

[1]https://www.inrs.fr/risques/incendie-lieu-travail/consequences-donnees-statistiques.html
[2] https://code.travail.gouv.fr/code-du-travail/r4227-28