Home FormationComment devenir plombier chauffagiste ?
Comment devenir plombier chauffagiste ?

Comment devenir plombier chauffagiste ?

Vous souhaitez devenir plombier, mais vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique, nous répondons à vos questions : comment devenir un plombier chauffagiste ? Quelle formation prévoir ? Combien de temps dure la formation ? Cette profession bénéficie d’une regain de notoriété depuis l’arrivée en force du statut d’indépendant. Il est vrai que devenir plombier est une belle opportunité pour les profils les plus travailleurs !

Avec presque 60.000 plombiers en France et plus de 150000 employés, le marché de la plomberie est dopé par une vraie croissance, qui est peut-être liée au confinement de la crise sanitaire mondiale. Une entreprise de plomberie embauche en moyenne 2.8 plombiers. C’est sans compter les indépendants du secteur et les micro-activités naissantes. (source)

Métier de plombier chauffagiste : que fait-il ?

Dire que le travail de base d’un plombier consiste à installer et à réparer des appareils et des systèmes de tuyauterie et des chauffages est assez réducteur. Il y a en effet beaucoup plus à faire que cela pour ceux qui gèrent leur propre entreprise de plomberie ou qui planifient des installations de plomberie commerciale.

Les plombiers chauffagistes sont également impliqués dans les tâches suivantes :

  • Installer des éviers, des douches, des baignoires, des toilettes, des machines à laver et des lave-vaisselle.
  • Réparer les systèmes de drainage dans les maisons et les bâtiments commerciaux.
  • Préparer des estimations de coûts.
  • Lire les plans pour aider à construire de nouvelles structures.
  • Inspecter et tester les systèmes de plomberie pour en vérifier la sécurité et la conformité.
  • Entretenir le système de plomberie d’un bâtiment.

Cet article est rédigé en collaboration avec Caltech.ch – entreprise de sanitaires à Fribourg qui a accepté de répondre à nos questions. Nous les en remercions.

Quels sont les prérequis pour devenir plombier chauffagiste ?

Il est indispensable d’être titulaire d’une formation diplômante pour prétendre exercer le métier de plombier. Il existe plusieurs moyens d’être titularisés et vous pouvez aussi choisir une spécialité pour couvrir une plus large gamme de clients.

Formation pour devenir plombier chauffagiste

Il existe plusieurs formations courtes pour devenir plombier.

  • Le CAP installateur thermique s’effectue en deux ans dans un lycée professionnel juste après le collège. Cette formation en plomberie permet à de nombreux élèves qui n’aiment pas forcément l’école de se professionnaliser rapidement tout en gardant un maigre bloc théorique nécessaire à la profession. Un CAP installateur thermique vous permettra de devenir plombier chauffagiste pour particuliers. Pour ceux que les études courtes ne tentent pas, il existe aussi d’autres voies pour devenir plombier.
  • BEP installateur sanitaire : ce BEP permet de se spécialiser dans la plomberie chauffagiste après un CAP. Comme le BTS, il permet d’apprendre des techniques plus complexes en plomberie et vous aide à devenir un professionnel capable d’intervenir des installations pour entreprises.
  • BTS Fluide énergie : ce BTS permet aux élèves de s’orienter vers les métiers de la plomberie post bac. Deux ans d’études post bac pour comprendre comment devenir plombier ou chauffagiste et apprendre à gérer une entreprise de plomberie. Vous y apprendrez aussi des techniques plus complexes de plomberie et appréhendez la plomberie en milieu industriel. Le BTS vous demandera aussi de faire un stage en entreprise.
  • CFA (Centre Formation Apprentis) : il existe de nombreux centres CFA pour vous aider à vous former en plomberie. Les formations CFA sont souvent courtes et très professionnalisantes. Elles peuvent vous aider à devenir plombier après 40 ans facilement. Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est même possible de passer les formations en accéléré.
  • Formation Quali RGE : la titularisation RGE corresponds à une spécialisation pour l’installation de matériel plus écologique. C’est une spécialisation qui vous ouvre des portes dans le domaine de la plomberie. Tout d’abord, vous pouvez travailler sur des chantiers RGE qui se font de plus en plus nombreux. Vous pouvez disposer de certaines aides gouvernementales et vous pouvez également postuler plus facilement dans des entreprises certifiées RGE comme caltech.ch.

L’apprentissage a un train de retard en France

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir plombier chauffagiste ?

Il est nécessaire de disposer d’un large panel de compétences pour devenir plombier ou chauffagiste professionnel.

  • Mécanique : les plombiers doivent être capable d’utiliser un panel d’outils et de machines professionnelles. Le choix des outils et de la machinerie appropriés permet de s’assurer que les projets sont réalisés de manière efficace et sécurisée.
  • Bonne connaissance des réseaux de distribution : qu’il s’agisse de gaz ou d’eau, les plombiers doivent savoir identifier rapidement un problème concernant une fuite et en comprendre la source pour mieux la traiter.
  • Installation sanitaire et de salle d’eau : un plombier peut aussi être amener à installer des salles d’eau comme une salle de bain. Il n’est pas rare qu’un particulier ou une entreprise lui demande de réaliser la totalité de la prestation.
  • Adaptation et débrouillardise : plombier est un métier qui demande créativité et débrouillardise. Les moyens sont souvent limités et les contraintes techniques fortes. ce professionnel est souvent amené à faire avec les moyens du bord pour résoudre un problème qui se pose sur un chantier
Comment devenir un bon plombier ?

Qualités pour devenir un bon plombier ?

  • Très bonne condition physique : plombier est un métier très physique qui demande d’être au top physiquement. Les chantiers sont longs et difficiles. Il sera difficile pour quelqu’un qui n’aime pas travailler dur de rester plombier très longtemps. Comme souvent dans l’artisanat, les chantiers demandent beaucoup de motivation et de courage.
  • Relation client : un plombier doit aimer la relation client ou la gérer à minima. Entretien téléphonique, organisation de rendez-vous, gestion des conflits font partie du quotidien du plombier professionnel.
  • Sens du pratique (et du goût) : il est indispensable d’avoir un minimum de goût et du pratique lorsqu’on installe une salle de bain. Ne serait-ce que pour conseiller son client sur le meilleur type de carrelage.
  • Gestion et tâches administratives : s’il est à son compte, le plombier doit gérer l’édition des devis et des factures clients et avoir quelques notions de comptabilité (activité très souvent sous traitée). Il doit comprendre comment trouver des clients et gérer sa petite entreprise, ce qui n’est pas sans donner une surcharge de travail.

Comment réussir son CV de mécanicien automobile ?

Conclusion :
la plomberie recrute et permet à de nombreux jeunes de trouver un travail rapidement. Hors, le métier est difficile et demande une titularisation. Êtes-vous motivés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.